vendredi 14 novembre 2003

Beautiful day

It's so cool d'avoir son petit copain ds ses bras qd le temps s'arréte qd on déconne bien qd on parle de trucs sérieux qd on est que ts les deux collés l'un à l'autre qu'on se sent bien qu'on a envie de s'endormir parcequ'on se sent protégé de sentir son corps tt contre le sien de s'entreméler les jambes de sentir son après rasage d'entendre son coeur battre



jeudi 13 novembre 2003

Bourre moi le cul JP

JP BOURRE c'est un voix, tous les mercredis sur Ici et maintenant. Je me rappelle plus de qd j'ai commencé à écouter son émission: c'était avant la censure du CSA, son émission se passait le vendredi, c'était décallé. il recevait Miss Commando Anti IVG, une blonde qui ferait bander le moindre hétéro de base. il respectait son combat. CA m'avait troué le cul, tt comme ses émissions où il parlait de Dieu, de sa foi, du pélerinage de Charte, des croisés.... Y a qq chose qui brille qd il parle. C'est Ivanoe qui rescucite, c'est le frison en suivant ses aventures à la télé C'est le retour de l'Aventure avec un grand A C'est un passé révolu où on se battait pour ses convictions et pour sa patrie

Avec ça, tu balances une grosse dose de Rock, son rock à lui, celui de son époque: elvis et cie, michael jackson et cie. Jp Bourre c'est un mec qui a pas complétement quitté l'enfance, qui veut pas devenir complétement un adulte parceque ça voudrait dire renoncer à son côté rebelle.

JP Bourre écrit mais on s'en branle qu'il écrive parceque JP bourre ça s'écoute CA s'écoute alongé ds son lit ds le noir pour se laisser porter là où il a décidé sur un champ de bataille au milieu des chevaliers à graceland pour suivre les derniers jours d'Elvis

Jp bourre me fait triper Jp bourre me fait rire qd il raconte n'importe quoi après avoir pris trop de substances interdites

Jp bourre c'est un putain de mec Par contre son site pue



dimanche 9 novembre 2003

SPUN

Spun est il un mauvais pompage de requiem for a dream? Pour 90% de décérébrés qui ont vu ce film, oui. manque de pot à part une manière de filmer certaines séquences ce film n'a rien à voir avec requiem.

Ross se rend chez son refourgeur de came habituel mais ce dernier ne retrouve plus la marchandise. Qu'à celà ne tienne, Ross va direct voir le producteur pour obtenir sa jolie poudre blanche. Ce dernier lui propose un deal: il lui sert de chauffeur et en échange il lui file qq gramme.

Ce qui fait la force de ce film c'est la richesse de ses personnages haut en couleur: deux flics complétement ratés, eux même accro à la poudre; un junkie boutonneux; des pétasses bien connes, un drugmaker joué par Mickey Rourke, une voisine lesbienne,...

Contrairement à Requiem qui se veut moralisateur et sérieux, Spun se veut un mélange de comédie et de drame. difficile de ne pas éclater de rire lorsque les deux policiers donnent l'assault à une caravane qui cache de dangeureux voyoux: une mère grasse comme un porc incapable de bouger de son fauteuille et un jeune plein d'acnée, tt ça sous les yeux des caméras. Certaines scénes sont du n'importe quoi comme je les aime: Spider se branle une chausette sur la queue pendant que sa copine est en train de lacher un bronze au wc. Suréaliste et totalement délirant.

Au milieu de ce foutoir, de ses scénes de piques qui ressemblent à du requiem (quoique je me rappelle pas avoir vu une scéne où un mec s'enfonce une aiguille ds le bras ds requiem où c'était surtt suggéré), on a droit à de moments émotionnellement forts: the cook (mickey rourke) explique en riant que sa mère a tué des chiots quand il était gosse et qu'elle lui avait dit qu'elle aurait dû faire la même chose avec lui.

Filmé de façon sympa, une gallerie de persos suréaliste, de l'humour, de la tristesse..que demander de plus? de la musique, vous en aurez puisque c'est Billy Corgan ex des smashing pumpkins qui s'est occupé de la BO. vous attendez pas à des trucs rock mai sc'est assez sympa (surtt la musique de fin)

Pour plus de renseignement, filez sur le site officiel terriblement bon et profitez en pour mater la scéne où Mickey vous explique comment préparer votre came version trash de la cuisine des mousquetaires



Blood

Je m' y attendais pas je croyais que j'en avais fini avec mais non, il est là toujours aussi rouge flamboyant coulant abondamment je l'observe de longues minutes j'ai envie d'écrire qq chose avec. mais quoi? ce serait encore sur la même chose cette bouée à laquelle je me rattache depuis trop lgtps je ne ressens aucune douleur elle viendra surement plus tard un peu de douleur physique ça me changera de la souffrance morale Au moins on a l'espoir qu'elle cessera, elle j'efface les moindres traces de sa présence. pas envie de répondre à des questions priant pour que celà fasse disparaitre l'événement comme un mauvais rêve Voilà c'est ça, c'était un mauvais rêve ou alors c'était la fièvre qui m'a fait délirer et la lumière de la pièce qui a transformé les couleurs On peut pas en perdre autant sans raison Y a aucun doute sinon pkoi je ne ressentirais rien

N'empêche; ca fait qd même bizarre de se retrouver les mains pleines de son propre sang



lundi 3 novembre 2003

Elephant de Gus Van San

Il est jamais bon d'attendre trop d'un film, Elephant en est la preuve. Ce film palme d'or au festival de Cannes est une énorme déception. Au cours du film, on a droit à plus de 20 minutes de steadycam qui suit de dos un des éléves dans les couloirs de son école, 15 minutes filmées de la même façon lors de la tuerie et 15 autres minutes sans dialogue où il ne se passe rien en extérieur. Quand on sait que le film dure moins de 80 minutes, ça ne laisse que 30 minutes sauf que pendant ces 30 minutes, 5 sont consacrés au développement d'une péllicupe photo, 5 à un des tueurs qui joue au piano.... Bref dans ce film il doit y avoir 10 minutes de dialogues grand maximum. Autant dire que le fait que j'ai maté le divx version italienne ne m'a pas géné. Ce film est ennuyeux, pire les personnages ne sont absolument pas développés. heureusement qu'on nous donne leur nom avant chaque scéne sinon on ne le connaitrait pas Honnétement je vois pas en quoi les longs plans séquences où on voit les protagonistes marcher dans les couloirs nous permettent d'en savoir plus sur eux, à moins d'être comportementaliste et d'arriver à déceler la personnalité des héros à travers leur démarche (appelez moi Georges Chétochine). On ne sait rien d'eux, ni sur leurs passions, ni sur leurs amours, ni sur leurs parents...

On peut me dire que c'est pour montrer qu'ils sont noyés dans la masse des anonymes..mais bon y avait d'autres moyens pour arriver à ce résultat. Là il est impossible de s'attacher aux persos, so personnelement j'en avais rien à battre quand ils se sont fait tuer.

Le message de Gus van sant n'est pas clair: il dit ne pas vouloir expliquer mais on a droit au doom like, à la télé qui passe de vilaines choses... A ce propos le doom like est lamentable. ok aucune société n'aurait voulu qu'on utilise son jeux dans un tel film mais de là à nous balancer un doom like sans graphisme sans intérét..faut vraiment être con pour jouer à un tel jeu.

Gus accumule les clichés: d'abord dans les personnages, tous plus stéréotypé les uns les autres: on a le groupe de filles, le mec rejeté, la nana pas belle ('tain j'ai cru que c'était un mec jusqu'à ce que je la vois en sous tif), l'artiste, le mec branché, le couple star du lycée...; ensuite dans les situations: les nanas qui se font vomir après avoir mangé deux trucs (dieu merci leur repas n'a duré que deux minutes bien que leurs plateaux soient bien remplis)..

La scéne de la tuerie permet d'avoir autre chose qu'un plan séquence dans un couloir déséspéremment vide. Sérieu, y a jamais personne dans les couloirs pendant les 3/4 du film. Pb de finance mister gus van sant? vous aviez pas assez de fric pour payer des figurants? Les tueurs tirent dans le tas façon doom like (mais non y a pa sde paralléles à faire puisqu'on vous dit que gus a pas voulu expliquer rhooooooo ...sighhhhhhhhhhh) Les réactions des éléves sont illogiques. Attention il ya un tueurs ds ton école, tu es juste à 1 métre de la porte de sortie: A- tu sors vite en courant B- Tu montes dans les étages pour rester dans ton lycée en feu C- Tu t'enfermes comme un con dans un frigo D- tu fais comme si de rien n'était

Allez je vous laisse pas plus languir les bonnes réponses étaient B,C et D..enfin dans le film en tt cas. Le lycée est en feu, ya des coups de feu de partout, des morts partout mais les gens qui sont dehors font comme de rien n'était et ceux qui sont encore dedans font rien non plus.

Les tueurs super armés pourront déambulé dans les couloirs sans que personne ne leur fassent de remarques. ils rentrent dans la bibliothéque, il se passe rien. IL faudra attendre le 1er coup de feu pour qu'enfin, les gens qui étudient prennent conscience que bon un mec avec des flingues sur lui c'est pa strès normal.

Pire, à un moment, apparait un mec, Benny. Benny c'est le noir de service (oui parceque bon tous les autres c'étaient des blancs. En fait y a que deux noirs dans tout le film, tout le reste c'est du bon aryen pur souche. donc benny ben c'est le noir bien stéréotypé, c'est le mec cool, le rappeur de service, yoyoyo. Benny il déambule tranquille, tu vois, dans son lycée en flamme au milieu des corps sans vie qui jonchent les couloirs. Benny, il se demande pas pkoi les gens courent en criant partout, benny est au dessus de ça, benny il est pénard, il marche dans les couloirs. Benny entre dans une salle pleine de sang , il voit une nana paniquée, Benny il est peut être rebelle mais il a de bonne smanières, alor sil aide la jeune fille pour sortir par la fenétre puis il continue sa marche dans les couloirs de l'école comme si de rien n'était. Ho tiens un homme avec un flingue qui menace le dirlo par terre, cooooool allons lui parlez. sans aucun changement ds son comportement à la découverte de ce mec armé, sans ralentir nullement sa marche, tranquillement il s'approche sans se douter que le tueur, ben ça va pas trop lui plaire hoooooooooooooooooo et vlaaaaaaaaaaaaaaaaan une balle ds le bide de benny, fallait pas marcher vers lui non mais. Benny pourtt voulait pas faire chier le tueur, il avait pas l'intention de le désarmer (je plaisante pas, faut vraiment voir cette scéne suréaliste) et il se fait tuer rholalalalaaaaaaaaa la vie est vraiment trop injuste.

Le fond la forme rien ne semblent trouver garce à mes yeux. Je serai même tenter de dire que ce film est fait pour pseudos intellos qui veulent se la jouer mais y a qq chose ds ce film qui m'empêche de dire que c'est une merde. J'ai pas encore réussi à savoir quoi, d'autres visionnages seront nécessaires.

tout ce que je sais c'est que ce film est un échec. Gus van sant a voulu trop en faire niveau forme jusqu'à l'écoeurement, il a complétement négligé le fond. IL avait toutes les cartes pour faire un grand film, il avait de bonnes idées (suivre de dos les persos, s'entrecroiser la même scéne selon le protagoniste..) mais trop de clichés, trop d'ennuie, pas assez de développement, pas de message...

Terriblement décevant. et puisque les gens s'obstinent à comparer ken park à ce film au motif que ts deux parlent de l'adolescence, disons le clairement Ken park est mille fois mieux qu'elephant. La grande différence c'est que l'intelligentia de ceux qui "s'y connaissent" en ciné ont proclamé que Gus était un génie alors que Larry Clark est juste le mec tendance selon l'intelligentia du Hype

soldat, choissis ton camp



dimanche 2 novembre 2003

Respiration

Je prends une grande respiration j'engrange le max d'air que mes poumons peuvent j'ai peur peur de pas être à la hauteur heureusement c'est pas au téléphone sinon je bégaierais C'est pire qu'un oral qui décidera si vous avez votre année ou pas J'hésite je recommence plusieurs fois le 1er message est ce qu'il doit être simple? drôle? est ce que je dois lui expliquer que là, j'suis limite ds une crise panique que je risque de dire plein de conneries, de rien avoir à dire que je sais pas, que je sais plus c'est le moment ou jamais pkoi maintenant? no se parceque... je foue le curseur sur envoyer une minute passe puis deux puis trois j'appuie advienne que pourra qui sait, il est peut être pas connecté...

....................................Quelques heures après........................................

Ca s'est bien passé Je me suis pas écroulé en larme je vais même plutot mieux qu'avant Je suis relativement serein Ca en est presque inquiétant J'suis bien C'est dingue Pourquoi fumer quand on a d'autres drogues tout aussi destructrices mais complétement gratuites

J'ai complétement zappé Céd Yep c'est ça le pb en fait J'aurai voulu être un ange N'avoir aucun tabou Aucune fidélité Pouvoir aimer qui je veux Fusionner à plusieurs Avec les gens que j'aime J'aurai voulu qu'existe une autre forme de relation

le contre coup arrivera, comme toujours C'est le calme avant la tempête qui fera mal et détruira bcp Mais je m'en branle, pour le moment je suis bien



 

 

Webmaster  |  Me contacter
Version 5.01
Les textes sont © Scandy