dimanche 25 juillet 2010

Dernière nuit

C'était peut être la dernière nuit que je passais dans ce lit,
la dernière soirée que je passais dans cet appart

la dernière fois que je traversais cette ville

la dernière fois où je faisais mes courses dans cet auchan

la dernière fois que je voyais ses objets, son chapeau de groom, sa ribanbelle de tag, ses fringues, ses meubles,

la dernière fois que je voyais ce caleçon qu'il a laissé posé sur la ciasse de linges sales

la dernière fois que je voyais ses plantes

la dernière fois où je me posais sur ce balcon où j'avais espéré qu'avec le beau temps on aurait pu s'y poser tous les deux à boire un café ou bouffer

la dernière fois où je me posais mes fesses sur ce clip clap où on avait l'habitude de se coller l'un à l'autre

la dernière fois où je voyais les meubles et objets qu'on avait acheter ensemble

Ce sentiment de gachis, d'avoir raté quelque chose qui aurait pu/dû être grandiose

Souvenir de tous ces bons moments qu'on a passé ensemble, de ces petits moments parfois anodins mais qui me rendait heureux (le sentir près de mois lorsque j'allais me coucher...)

Comment on a pu en arriver là ?
J'arrive pas à croire que c'est fini

Je vais avoir du mal à refermer une dernière fois la porte de cet appart, même si j'espère toujours ...



mercredi 11 avril 2007

La France est un pays merveilleux

Après le joli "Fumer tue/rend impuissant/.." sur les paquet de cigarettes (si c'est aussi dangeureux, pourquoi ne pas interdire la vente? ), on a droit à "Manger cinq fruits par jour/ faites de l'exercice" sur tout ce qui est bouffe.

Et personne ne trouve rien à redire. Pourquoi? Parceque les Français sont devenus tellement irresponsables qu'ils ont besoin que le pouvoir politique lui dise ce qu'il est bon pour lui. A mon époque, on appelait ça le totalitarisme, de nos jours, on appelle ça la démocratie. Les temps changent.

"C'est pour votre bien, ma bonne dame." c'est exactement le même argumentaire qu'utilisaient les régimes fasciste et national socialiste lors des premières lois liberticides. La comparaison est hasardeuse, je le reconnais,.. quoique les gauchos comparent bien Sarko à un fasciste mais bon il ne faut pas demander de l'honnéteté intellectuelle à un gauchiste, déjà lui demander de réfléchir c'est lui demander un effort surhumain... pourtant bien plus que les gesticulations et les déclarations à l'emporte piéce de Sarkozy, c'est bel et bien ce genre de décisions qui ne provoquent aucune réaction de la part de l'opinion publique qui est choquant.

Manifester contre quelqu'un est apparemment beaucoup plus facile que de dénoncer cette infantilisation du citoyen français, infantilisation qui semble plaire à la majorité des gens. Ces avertissements concourent à la déresponsabilisation de nos compatriotes. Dormez, chers gens, l'Etat veille sur vous pour votre propre bien, ne réflechissez plus par vous même, l'Etat le fait pour vous, vous n'avez plus de choix à faire, l'Etat les fait pour vous, il vous dira quoi manger, quoi faire, quand chier, quand dormir, quand baiser, quoi voter,.... mais c'est pour votre bien... Bien sûr.

Merveilleuse France....



lundi 30 juin 2003

Potes 7

So n'impote quoi

C'est le 1er real websitcom vidéo en France Les histoires n'ont pas de fin, on oublie vite le fil conducteur des épisodes Et les acteurs sont vraiment amateurs C'est ce qui fait tout son charme Tout comme les crachats dans la gueule C'est si frais Dommage qu'il n'y est pas de mecs mignons mouhahhahaha



 

 

Webmaster  |  Me contacter
Version 5.01
Les textes sont © Scandy