Musique

Cinéma

Perso

Nostalgie

Passions

Homosexualité

Me contacter

 

Insane Clown Posse

Hole

Twiztid

Ma Radio

Chanson du mois

PlayList Idéale

 

Comédie

Culte

Drame

Fantastique

Horreur

Indépendant

Autres

 

Bouffe

Crados

Catalogues Jouets

Jouets

Objets

Pelluches

Super Nana

Télévision

Autres

 

Catch

Comics

Jeux Vidéo

Liens

Littérature

Télévision

 

Présentation

Blog

Photos

VIP

Humeur

Histoires

Merci à ...

 

A travers l'Histoire

Matthew Sheppard

Homophobie

Outing

 

Mail

Livre d'Or

Forum

 

 


 Home >> Films >> Fantastique >> Hellphone

Cinéma
Fantastique.
Merveilleux, grandiose....

 

HellphoneHellphone
de James Huth
98 min. - France

Sid est étudiant dans un lycée huppé de la capitale. Ca ne poserait pas de probléme si ce jeune skater, fan d'AC/DC ne venait pas d'un milieu modeste, ce qui dénote dans cet établissement rempli de fils à papa. La situation devient rapidement intenable quand il se retrouve en compétition avec Virgile, le playboy de service pour obtenir les graces d'Angie, une jeune fille qui revient tout juste des Etats Unis. Sid se rend compte rapidement qu'il aura besoin d'un téléphone portable pour faciliter sa tache de séduire Angie.

Du fait de ses maigres économies, Sid est obligé de se rabattre sur un étarnge bazar chinois pour se procurer l'objet en question. Son choix se rabat sur un étrange appareil rouge, sans touche apparente et en forme de tête de diable. Malheureusement, l'originalité de son portable ne récolte que les moqueries des amies d'Angie, Clémence et surtout la fashion victim, Margot, dont l'arrogance a explosé depuis qu'elle a été choisie pour tenir le rôle principale d'une publicité pour un shampoing . Commencent alors d'étranges phénoménes: en plein cours, juste après avoir répondu à un étrange coup de fil, Clémence met le feu à la coiffure de Margot..

Rapidement, Sid découvre que son portable dispose de pouvoirs fantastiques et n'hésite pas à s'en servir à outrance pour faire sauter ses heures de colles ou pour obtenir ce qu'il veut des autres. Petit à petit, il s'éloigne de son meilleur ami, Pierre, qui lui conseille de se débarasser de ce téléphone avant que quelque chose de vraiment grave n'arrive.

Mais il est déjà trop tard, et le téléphone est loin d'avoir dit son dernier mot et il est hors de question de se débarasser de ce jeune garçon qu'il a choisi.


Critique:

L'histoire est assez farfelue et tiendrait volontier sur un ticket de métro. Un objet possédé, celà a été vu et revu dans des 100 de films auparavant (ne serait ce que récemment la cassette video de Ring). Il ne faut pas non plus à s'attendre à beaucoup de sang, même lors des scènes "trash" (comme la fois où le chef cuisinier se met la tête dans l'huile brulante), le tout reste bon enfant; Hellphone est avant tout une comédie et sur ce point, le film nous offre quelques passages sympas, même si c'est pas recherché: un fumeur qui se fait écraser par un camion de cigartte avec une grand affiche "fumer tue".

Niveau acteur, ce n'est pas l'extase: Jean Baptiste Maunier (le héros des Choristes) assure le service minimum, et les personnages sont tous caricaturaux mais après tout, c'est le propre de ce genre de film et celà offre quelques scènes sympatiques (notamment quand Charlotte la léche cul et Clémence qui semble tout droit sorti de la Boum sont de la partie). A noter l'apparition de Jean Dujardin pour un clin d'oeil à Brice de Nice et de son compére Bruno Salomon. Et comment passer sous silence, le strip tease de Virgil, le beau gosse du lycée (ouin je veux le même caleçon :p)

Alors non le film n'est pas super gore (ne vous attendez pas à frisonner même un peu) non il n'est pas non plus super drôle, mais il part tellement en vrille qu'il se laisse voir et permet de passer un bon moment. Et pour une fois qu'un film français ne se prend pas au sérieux...

 3/6

 

ouaip on est trop des amis pour la life

à poil à poil à poil

tu peu xte le prendre dans le cul?

Retour à la liste des Films fantastiques...


Webmaster  |  Me contacter
Version 5.01
Les textes sont © Scandy